Vous êtes ici : Accueil >> Fiches animalières

  • Nouvel espace de 800 m2

    intégrant un nouveau Scanner vétérinaire Siemens dernière génération et un centre de rééducation fonctionnelle
  • 24h/24 et 7J/7

    Les équipes du Centre Hospitalier Vétérinaire Pommery vous accueillent à Reims 24h/24 et 7J/7.
 

NAC : L'identification

Pourquoi identifier et qui identifier ?

L’identification des NAC est toujours vivement recommandée.

Perte d’un animal

En cas de perte, de fugue ou de vol, l’identification va permettre de relier l’animal avec son propriétaire ou son éleveur.

Les voyages

L’identification est obligatoire lorsque vous souhaitez voyager avec votre compagnon en dehors de la France. Elle peut aussi être exigée par les sociétés de transports et cela même si vous voyagez à l’intérieur des frontières françaises, pensez bien à vous renseigner à l’avance auprès de la compagnie de transport.

Les espèces à identifier obligatoirement

Pour certaines espèces, l’identification est obligatoire par transpondeur électronique ou bague fermée non soudée comme chez le furet, le Gris du Gabon, les Amazones, les tortues Grecques et d’Hermann, les pythons royaux... La liste est longue. Les petits mammifères habituellement présents dans les foyers français (lapin, cochon d’Inde, chinchilla, rat, hamster...) ne sont pas concernés par cette législation, mais il est tout de même possible de les identifier. Pour savoir si votre animal est concerné par l’obligation, n’hésitez pas à contacter un vétérinaire NAC ou à consulter le site internet de i-fap.

Comment peut-on les identifier ?

La puce électronique

L’identification peut se faire par des transpondeurs (puces électroniques) placés sous la peau ou dans le muscle. Ce type d’identification est réalisée uniquement par des vétérinaires. La localisation du transpondeur dépend de l’espèce (muscles pectoraux gauches chez le perroquet, fosse fémorale gauche chez les tortues...). L’implantation peut se faire sous anesthésie générale ou vigile en fonction de l’espèce et de la localisation. Votre vétérinaire estimera de la nécessité d’une anesthésie ou non. Votre vétérinaire choisira le type de puce adaptée à l’espèce de votre animal : carnivore domestique (furet), NAC (lapin, cobaye...), faune sauvage (perroquet, reptile, octodon...).

Attention : la puce n’a pas de fonction GPS, elle contient uniquement un numéro qui est relié à votre dossier dans le fichier national.

La bague chez les oiseaux

Le marquage par bague fermé peut être effectué chez les oiseaux par leur éleveur. La bague est mise à la patte de l’oiseau lorsqu’il n’a que quelque jour et devient alors impossible à retirer lorsqu’il grandit.

Les photographies

Dans des cas exceptionnels, lorsque les animaux sont trop petits une fois adulte pour être identifiés par transpondeur, un marquage par photographie selon une procédure spécifique est réalisée.

L’enregistrement sur le fichier national

L’éleveur d’oiseau ou le vétérinaire procédant au marquage s’occupe d’inscrire l’animal identifié au fichier national. Si vous acquérez un animal déjà marqué, c’est à vous (au propriétaire) de modifier les coordonnées de votre animal sur le fichier national sur le site de i-fap. De même, lorsque vous déménagez ou changez de numéro de téléphone, pensez bien à modifier vos coordonnées sur ce site afin de pouvoir vous retrouver rapidement en cas de fugue de votre petit compagnon.

 

Télécharger le document de liaison

Pour des raisons sanitaires et pour le bien être de votre animal il est recommandé de le traiter contre les parasites digestifs tous les 6 mois.