Vous êtes ici : Accueil >> Fiches animalières

  • Nouvel espace de 800 m2

    intégrant un nouveau Scanner vétérinaire Siemens dernière génération et un centre de rééducation fonctionnelle
  • 24h/24 et 7J/7

    Les équipes du Centre Hospitalier Vétérinaire Pommery vous accueillent à Reims 24h/24 et 7J/7.
 

NAC : Le transport de son NAC

Comment le transporter ?

Il est conseillé d’utiliser une cage de transport pour tout le monde, que ce soit un oiseau, un petit mammifère ou un reptile. Elle mime l’effet d’un abri ou d’un terrier pouvant apporter un certains réconfort à votre animal. Celle-ci peut-être recouverte d’une serviette pour augmenter ce sentiment.

Pour les petits mammifères, une cage de transport classique pour chat ou rongeur peut être utilisée en fonction de la taille de votre animal. Une serviette éponge dans le fond de la cage est plus adapté que sa litière habituelle pour le transport. Pour les tortues terrestres, une boite en carton est souvent suffisante. Pour les tortues aquatiques courantes, il n’est pas nécessaire de les transporter avec de l’eau dans leur caisse. Passer quelques heures à une demi journée au sec n’est pas dangereux pour leur santé. Pour les lézards et serpents, des caisses en plastiques spéciales reptiles sont bien souvent idéales ou en sac pour les serpents, avec une source de chaleur. Enfin, il est recommandé de transporter vos oiseaux dans des cages de transports adaptées (cage de transport pour chat, cage de transport pour rongeur, petite volière). Les oiseaux habitués à être sortis à l’extérieur sur l’épaule de leur propriétaire peuvent être transportés de cette manière. Il faut cependant noter que pour une visite chez le vétérinaire, cette technique n’est pas idéale car des chiens/chats peuvent être présents dans la salle d’attente et pourraient effrayer l’oiseau. La prudence veut qu’ils soient en cage aussi.

Quelles précautions à prendre ?

Il faut porter une attention particulière aux courants d’air. Une serviette placée sur la cage permettra de les réduire. Le froid peut être délétère pour de nombreux animaux comme les reptiles ou les petits mammifères (hamster, souris...). Pensez à mettre une bouillotte dans la cage (environ 30°C, attention à ne pas la faire trop chaude, votre animal pourrait se bruler).

Au contraire, il faut aussi faire attention à la chaleur en particulier l’été. Les lapins et les cochons d’Inde y sont particulièrement sensibles. Pensez à les hydrater régulièrement et à rafraichir votre voiture le temps du trajet.

Pensez à laisser du foin à disposition pour les herbivores (lapin, cobaye, chinchilla...) et à apporter de l’eau pour en donner de temps en temps à votre animal (éviter de lui laisser une gamelle à disposition durant le transport car il pourrait la renverser dans sa cage. ). Si le trajet dépasse une heure, laissez à disposition de la nourriture pour votre animal (hors reptile).

Le transport peut être une source de stress important, notamment pour les oiseaux. Il est important de privilégier le calme et la douceur durant toutes les étapes du transport. Si la mise en cage à été difficile, pensez à attendre un peu que l’oiseau se calme avant de partir en voiture par exemple. Ainsi, n’hésitez pas à prévoir un temps de préparation au transport large pour éviter le stress de la précipitation.

 

Télécharger le document de liaison

Lorsque je trouve un animal errant qui dois je contacter ?